Le Petit Train

On peut voir le tracé du chemin de fer sur la Commune à partir d’Heurtebise, traversons la RD 224 (DOLLOT – VILLEBOUGIS), nous continuons la voie en contre-bas entourée de bois (La Garenne) puis nous arrivons à la gare DOLLOT-VALLERY. L’ancienne voie continue dans le bois des Rogers et franchit l’Orvanne grâce aux deux ponts, coupe la RD 85 (DOLLOT – SAINT VALERIEN), et se poursuit à travers champs sur la Commune de SAINT VALERIEN.

 

Le petit train naît à la fin du siècle dernier, en 1901 pour la ligne SENS – EGREVILLE. L’inauguration de la ligne eut lieu le 10 novembre 1901.

Il se développe rapidement, transformant la campagne lès SENS Il connaît son apogée vers 1925, et commence à décliner dès 1930, obtient un sursis lors de la guerre 39 / 45 et s’éteint complètement en 1959.

La ligne est de 42 Km (en ligne droite 30 Km). Pas de vitesse, 20 Km heure. Ligne à voie unique, mais dans les gares, une voie d’évitement, pour permettre le croisement des trains. Il n’y a pas de signalisation de pleine voie et la circulation des trains de fait a vue.  Il existe encore quelques ponts, dont à DOLLOT sur l’Orvanne, il y a 2 petits ponts qui servent toujours à la promenade. Toutes les gares sont construites sur le même style et comprennent:

                        Au rez-de-chaussée la salle d’attente, le bureau du chef de gare et le guichet pour les billets,

                        A l’étage loge la famille du chef de gare,

                        Un petit bâtiment en appentis abritant les toilettes,

                        Parfois une halle à marchandises.

 

Le train peut se composer :

                        Matériel de traction de machines à vapeur,

De voitures pour les voyageurs 40 assis et … 20 debout, voitures à couloir central mixtes 1ère et 2ème classe, et plate-formes d’extrémité. Des fourgons à bagages avec compartiment postal et plate-formes aux deux extrémités.

De wagons marchandises couverts ou non, servant au transport des marchandises, bois, brique, tuiles, bestiaux, céréales, paille, …. (Source AHVOL)

Certains utilisateurs ont même raconté que parfois le train roulait alors que le wagon contenant de la paille pouvait être en feu. Il y a eu également quelques accidents peu important, mais les personnes qui étaient sur les plateformes pouvaient être blessées, tombant sous le coup du choc.